• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Savoir s’arrêter un peu

Savoir s’arrêter un peu - Bonnie Macias

Mariée à un homme qui effectue un travail loin de la maison, à chaque fin de mois, il m’envoie de l’argent pour subvenir à nos besoins. Une vie de famille, où son absence se fait beaucoup ressentir chez les enfants, et surtout durant les vacances. Comme d’habitude, il me verse suffisamment d'argent, et me suggère même de dépenser les restes dans les achats et les distractions avec mes enfants. Donc, je ne pense qu’à réaliser tous les désirs de mes enfants. Ce que fait chaque parent fait d’ailleurs. Je tiens même un carnet, où j’inscris toutes les sorties que j’ai déjà faites avec mes enfants, et celles qui seront à réaliser ultérieurement. Ainsi, ma petite famille ne connaît que du bonheur et des joies, malgré l’absence permanente de leur père. Toutefois, après avoir découvert le problème de santé de ma voisine et l’argent qui leur manquait, j’ai changé. En effet, tout comme moi, elle n’avait pas effectué d’épargne durant sa vie, et ce, même si elle en avait les moyens. Leur situation était devenue comme une leçon pour nous. En tant que voisins, et comme nous avons toujours eu une bonne relation, il était de mon devoir de l’aider du mieux que je pouvais. Toutefois, afin que de prévoir ce phénomène de difficulté financière constaté chez mes voisins, je devais maintenant faire plus attention. J’ai donc consulté mon mari pour avoir une assurance financière dans l’avenir. Ce qui nous a menés à un accord pour la mise en place d’un système d’épargne, qui nous permettrait de faire plus d’économies. Néanmoins, il ne pouvait pas faire cette épargne de son côté, pour des raisons de sécurité. Alors, il me donna plus d’argent pour les besoins mensuels et les épargnes. Par conséquent, j’avais une tâche un peu plus lourde concernant la gestion financière de la famille. Pour cela, j’ai dû réduire les loisirs et les dépenses intempestives, en consacrant un peu plus dans les principes d’économie. Plus les mois passaient, plus j’avais de l’assurance dans ma vie financière en regardant les montants de nos économies. Malgré tout, l’envie de faire des dépenses inutiles me monte encore à la tête. Pour cette raison, mon mari me conseilla de consulter un planificateur financier. Ce dernier, qui selon lui, m’aidera à faire fructifier notre argent, et à le gérer de façon plus efficace. Ainsi, une semaine après ce conseil, je l’ai fait, et j’ai même trouvé que l’idée apporte déjà des bénéfices à ma famille, et à notre situation financière.

À propos de l’auteur :

author